Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

KOCHIPAN

Un autre regard sur l'Asie orientale


Interview : Miki Kodama

Publié par C.H. sur 4 Octobre 2014, 07:00am

Catégories : #Interviews

miki.jpg

Le Kawaii café à Paris propose une très belle exposition autour des oeuvres de l'artiste Miki Kodama. Pour la première fois le public en France peut découvrir ses univers colorés autour du personnage Kimono Girl.

A cette occasion l'initiateur de cet événement a pu interviewer l'illustratrice pour Kochipan !

 

Bonjour Miki,pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

 

Bonjour, je m'appelle Miki KODAMA. Je suis illustratrice et pop writter à Hiroshima où se trouve le sanctuaire d'Itsukushima. Mes passe-temps sont les jeux vidéos. J'aime bien le travail minutieux et j'aime aussi beaucoup les puzzles et les jeux de rôle.

 

Depuis quand êtes-vous illustratrice ?

 

J'ai commencé mon activité en 2011 mais je fais toujours cela en tant qu'amateur.

test.JPG

 

Qui est Kimono girl ? Quelle est son histoire ?

 

Kimono girl n'est pas un modèle. Je dessine seulement une fille ordinaire qui porte un kimono ou des habits

anciens. J'aime les kimonos et l'ukiyo-e depuis toujours, cependant il n'y a pas beaucoup de gens qui

s'intéressent aux motifs des kimonos dans la société moderne japonaise. Donc je voulais montrer leur beauté.

J'exprime le coté multicolore des kimonos sur mes dessins.

Si vous regardez bien, les filles n'ont pas de bouches. Au japon, il y a un proverbe qui dit « les yeux racontent

plus que la bouche ». J'aime appliquer ce proverbe dans mes dessins.

 

Pouvez-vous nous expliquer comment vous travaillez ?

 

Je fais mes dessins à l'ordinateur. J'utilise un logiciel appelé Illust Studio. Je travaille séparément le personnage et les motifs que je vais appliquer au kimono. Ensuite, je travaille sur la coiffure avant de terminer par la colorisation de l'ensemble.

 

Les kimonos sont toujours très détaillées mais les arrière-plans sont aussi très importants dans vos créations.

 

Oui, ils sont très importants. Ils permettent de faire ressortir les sentiments des filles, les motifs des kimonos

ainsi que la saison. Je réfléchi beaucoup à la balance des couleurs des arrière-plans. J'exprime aussi beaucoup

de choses via le langage des fleurs sur le kimono.

 

Les personnages ont le bout des mains et des pieds rouges. Y a-t-il une signification particulière ?

 

Ces rougeurs donnent de la vitalité aux jeunes filles. Je trouve que cela les rend aussi plus attirantes et

mignonnes.

test2.JPG

 

Vous exposez en ce moment quelques illustrations au Kawaii Café à Paris, quel est votre sentiment ?

 

Je suis très contente! Je suis très heureuses car je pensais que j'avais déjà utilisé tout le quota de chance dans ma vie. La France était tellement lointaine pour moi, je ne pensais pas pouvoir exposer mes œuvres si rapidement là-bas. Je voudrais remercier toutes les personnes qui m'ont aidées pour ce projet.

 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

 

J'aimerai faire connaître mon travail au Japon et dans le monde entier. J'espère aussi faire connaître les kimono girls aux plus grand nombre et que cela plaise au gens.

 

Et verra-t-on un jour Kimono Boy ?

 

Ce n'est pas prévu pour l'instant. Mais peut-être que ça viendra...

 

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur vous, où peut-on retrouver vos créations ?

 

Pour le moment, mon activité se concentre seulement sur facebook. N'hésitez donc pas à visiter ma page.


© Interview réalisée pour Kochipan (Octobre 2014)
© Photo et illustration : Miki Kodama


Merci à Miki Kodama pour avoir accepté cette interview pour Kochipan

Exposition de Miki Kodama jusqu'au 10 octobre 2014 au Kawaii Café (20 rue de Nemours 75011 Paris)

 

Facebook officiel de Miki Kodama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents