Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

KOCHIPAN

Un autre regard sur l'Asie orientale


Taiwan Beats 2015

Publié par Kochipan sur 11 Juin 2015, 07:00am

Catégories : #Reportage

Taiwan Beats 2015

C'est une belle tradition qui perdure depuis quelques années. A la suite du MIDEM (Marché internationale de l'édition musicale) à Cannes, se tient à Paris un showcase avec différents artistes taïwanais. Intitulé les précédentes années par Taiwan music night, cette année ce fut la Taiwan Beats. Le nom change mais le principe reste le même : faire découvrir différents groupes au plus grand nombre. Le rendez-vous fut donné au Pan Piper à Paris le 9 juin dernier...

C'est à 20h précises que la Taiwan beats commençait véritablement avec, comme à l'accoutumée, une petite promotion humoristique et passionnée de Taïwan de la part de son représentant en France M. Michel Lu. Ensuite ce fut le décollage immédiat avec Miss Ko (葛仲珊). Première artiste à venir sur la scène, elle a tout de suite su mettre l'ambiance au sein du Pan Piper. C'est une très belle surprise. Entourée de ses DJS, L'artiste souligne qu'elle est la première rappeuse de Taïwan et que c'est la première fois qu'elle vient à Paris. On sent un plaisir communicatif couplée à une bonne interaction avec le public. Les artistes donnent le meilleur d'eux-mêmes et chauffent vraiment la salle. Le mélange anglais et mandarin fait mouche (l'artiste a grandi aux Etats-Unis et construit sa carrière à Taïwan). Si on retrouve les gimmicks habituels à ce type de son (« everybody jump jump », « This is how we do it »), Miss Ko et son groupe arrivent à impulser une belle ambiance hip hop avec une personnalité assurée et naturelle. Il suffit de voir son "Selfie addict" où pour introduire le morceau elle n'hésite pas à demander à l'auditoire si quelqu'un souhaite faire un selfie avec elle ou sur "Slide" lorsqu'elle invite la salle à la suivre sur sa chorégraphie. Conviviliaté, professionalisme et son parfaitement calibré voilà les ingrédients de ce cocktail urbain où toutes les générations ont pu se retrouver à un rythme conséquent. Pour les amateurs du genre une session scratch fut même donnée au public entre deux chansons de Miss Ko. Et Taïwan oblige, il fut même donné des leçons phoniques en mandarin avec notamment "Da po Ta". L'auditoire était bien chauffée pour la suite du programme. 

 

Taiwan Beats 2015

/

Ensuite ce fut le tour de My Skin against your Skin (MSAYS) de secouer le Pan Piper. Lors de leur interview pour Kochipan, le duo ,composé d'Andrea Huang et de Si-Lu Yu, souhaitait venir jouer en France. Ce souhait se concrétisait notamment ce soir-là. Andrea exprima sa joie de se retrouver à Paris, une ville qu'elle apprécie. 
Au niveau musical,on comprenait mieux l'univers sonore avec cette performance live. C’était comme un voyage nocturne intense où nos différents sens étaient mis à contribution pour cette escapade où la musique ne s’enfermait dans aucun carcan mais délivrait sans cesse sa vigueur à l’aune de la voix envoutante d’Andrea. Toujours aussi sexy sans jamais être vulgaire, elle est définitivement une artiste qui maîtrise l’espace scénique. Lu dominait son instrument et nous faisait vibrer sur ses élancées brisant sans cesse les frontières avec des sonorités psyché électro matinées de solides poussées rock. Le jeu des lumières et de la vidéo participait également à cette escapade. On planait bien au dessus du Pan Piper pour notre grand plaisir. L’ensemble donnait l’impression d’un songe intense, d'une expérience musicale étonante, d'une parenthèse étrange mais ô combien attirante. Le showcase du groupe se terminait avec l'eclipse des deux artistes laissant l'auditoire atterrir doucement sur cette rencontre qui semblait brève mais réellement marquante. 

Taiwan Beats 2015

/

Taiwan Beats 2015

/

Puis ce fut le tour de Magic Power de conclure cette belle soirée. Le groupe de jeunes garçons était très attendu par le public. On entendait ici et là des cris à leur venue sur scène. Au préalable, une vidéo rappela avec force au public la notoriété du groupe à Taïwan. C'est du lourd, c'est la grande machine qui se met en place et rien n'est laissé au hasard. 
On retrouve ce qui fait la caractéristique de ce type de groupe avec des paroles de type "Baby you're my only only girl", des look ravageurs, des voix déformés à la robotique comme on en entend sur certains jingles de télé réalité...bref rien de bien révolutionnaire. Pourtant il faut reconnaître que le show est là. L'ambiance est réellement portés par ces artistes et on se laisse prendre au jeu. Ils assurent vraiment l'ensemble. Nul doute qu'en dehors des fans venus exprès pour les voir, les néophytes auront pu passer un bon moment malgré des airs de déjà vu. 

Taiwan Beats 2015

/

Au final cette cuvée 2015 de la Taiwan beats fut vraiment excellente. Si le choix fut priorisé sur les ambiances fortes en "beats" et sons puissants, les artistes présents ont vraiment su représenter la vivacité de Taïwan. 
Il faut souligner l'effort fait par les organisateurs en proposant un concert gratuit afin de permettre au plus grand nombre de répondre présent. Un bon moyen de faire une promotion efficace de la musique taïwanaise. Ce ne fut malgré tout pas la grande foule mais l'auditoire présent a pu réellement profiter des performances permettant une proximité avec les artistes. Le "Cool Taiwan" est en marche. 
Maniant audace et logique commerciale, Taïwan reste une valeur sûre de la scène musicale asiatique. 

Dommage toutefois que nombre de média en France ne s’en rendent compte qu’une fois par an à l’occasion de ce type d'événement. La scène musicale taïwanaise (notamment indépendante) doit être soutenue en continue afin de fidéliser un public de tout horizon. 

 

© Photos : Kochipan

Merci à François Brugier du bureau de représentation de Taipei en France 

Merci également à Xavier Norindr et l'équipe de Crosslight Global Entertainement 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents